Torah et Montagne: deux Sports de HAUT niveau

L’Ultra Trail du Mont-Blanc® débute ce vendredi (le 30 août) à 16h30. A cette occasion, Actualités Feuj (AF) a rencontré Yaacov Ouanounou (YO), du Maccabi de Créteil, seul juif orthodoxe participant à cette course de 168 km avec 9600m de dénivelé.

AF : Chalom Yaacov, alors comment vous sentez-vous avant cette course ?

YO : Chalom ouverakha. Baroukh Hachem, je me sens en pleine forme. Avec mon entraîneur, le Rav Toledano, ça fait maintenant 1 an que nous nous préparons pour cette épreuve et on peut dire que je me sens fort comme Shimshon.

AF : Racontez-nous un peu votre préparation avec votre entraîneur…

YO : le secret de la réussite, c’est de se mettre dès le début dans l’ambiance de la course. Elle se déroulera en grande partie pendant shabbat. Nous avons convenu avec mon entraîneur que la ligne de départ représenterait la maison et celle d’arrivée serait la synagogue. Ainsi, marcher de la maison à la synagogue le shabbat, c’est habituel chez les juifs pratiquants. Alors 3, 5, 10 ou 170 km, ce n’est qu’une question de volonté ! Le Rabbin de Moscou a bien marché 30 kilomètres un shabbat pour rentrer chez lui ! Et sans entraînement !

AF : Justement, à propos du shabbat, participer à une course le samedi n’est pas évident pour un juif orthodoxe.

YO : C’est vrai. Le plus compliqué a été d’installer un Erouv tout autour du Mont-Blanc pour que je puisse transporter la nourriture de ma femme, le bidon d’eau, le sac de couchage, mon talith, les couverts laits et viandes… Nous avons trouvé un hôtel casher à Courmayeur (au kilomètre 77) où il y aura un office shabbat matin. Avec un peu de chance ce seront des ashkénazes et l’office sera fini à 10h30 au lieu des 13 heures habituelles des séfarades ce qui me permettra de ne pas perdre trop de temps. J’attends aussi une réponse de mon Rav concernant les mezouzot parce que si je dois en poser une à chaque porte d’étape, je risque aussi de perdre du temps.

AF : Les premiers participants sont attendus autour de 13 heures samedi. Quel est votre objectif ?

YO : Terminer l’épreuve en respectant à la Halakha est déjà mon objectif (NDLR : délai maximal de 46 heures, halakha comprise ). Ma femme m’a préparé des Tupperware de couscous pour vendredi soir, de dafina pour samedi midi et un Tupperware de restes pour samedi soir. J’ai donc largement de quoi survivre loin de la maison pendant la durée de la course.

AF : Et bien, il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter bonne chance ! Nous nous allons participer à la course alternative à l’Ultra-Sieste du Mont-Blanc.

YO : Houlà ! Elle est difficile aussi celle-là, d’autant que la dafina est considérée comme un produit dopant dans cette épreuve ! Bon, rendez-vous à Champex-Lac (kilomètre 122) dimanche à 6 heures pour les selihots. J’emprunterai un cor des Alpes pour sonner le Shofar (et, j’espère ne pas me trouver devant l’animal qui porte de telles cornes).

SONY DSC

Oyshkenaze

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s