La Flotille humanitaire toujours en cale sèche

Hubert Morteaux est dépité. Lui l’homme de gauche, le professeur d’histoire-géo en Seine-Saint-Denis, à la barbe en collier et au col roulé en synthétique vert caca d’oie,  l’homme de combat depuis la première Guerre d’Irak, l’instigateur du fameux slogan « Nos vies valent plus que votre pétrole de baleine bourgeoise côté à Wall Street » est un vieil homme brisé.

« Je ne comprends plus rien » reconnait-il d’une voix fébrile « J’en ai monté des opérations parfois du jour au lendemain. Tenez les manifestations surprises à Ramallah en 97, à peine avait-on lancé l’idée que déjà les volontaires affluaient. Et fallait voir le niveau des participants : des humanistes, des personnes avec le sens du sacrifice et gâteau sur la cerise qui étaient déjà super calés en arabe, en infiltration, en technique de combat. Ah ça, pas des mauviettes ! héhé »

Son chef d’œuvre

Sa plus belle preuve d’humanisme ? Sans hésiter il répond : « La Flotille pour Gaza en 2010 depuis la Turquie, j’en suis encore tout ému. Ils étaient tous là, tous mes amis barbus, si sensibles au drame des pauvres islamistes gazaoui. En quelques heures à peine, des dons spontanés venus d’Iran, d’Irak, d’Arabie Saoudite ou du Pakistan : la cagnotte Paypal explosait. Tous ces actes de générosité, ralala… Et comme il étaient gentils de nous prêter gracieusement tous ces navires, sans compter ses agents de sécurité armés venu protéger nos personnes en cas d’escalade avec l’occupant capitalo-sioniste. Parfois, pris dans ce tourbillon d’altruisme spontané j’avais l’impression que c’était même eux qui dirigeait toutes les opérations : c’est ça quand on est noyé par la tendresse et la chaleur humaine ; vous croyez aider, mais en réalité c’est l’autre qui vous aide ! »

L’émotion dans ses yeux est palpable. Il laisse échappé une larme. Un ange passe.
Puis, il reprend: « Mais au final on a remporté un succès fou malgré les assassinats sauvages et disproportionnés de l’Entité Sioniste envers notre petit groupe. Heureusement que notre service de sécurité avait tout prévu et échangés les sacs alimentaires par de l’artillerie lourde depuis le départ, sinon le bilan aurait été plus sanglant encore !

Un succès médiatique certain : « On a montré au Monde que le cœur a ses raisons que les capitalistes égoïstes ne connaissent pas ! »

La faute à pas de chance et au Mossad

Hubert Morteaux est-il aujourd’hui un professionnel de la contestation humanitaire ? Etrangement non.

« Depuis mon engagement au PCF, après un détour savoureux à Occident pendant mes études à Assas, il y a plus de 20 ans, j’ai toujours joué carte sur table : nous sommes tous frères sur cette planète et ai toujours combattu l’injustice, où qu’elle soit. Mais au-delà de mes opérations contre l’invasion des sionistes en Palestine, au bilan, c’est le désert…Aujourd’hui face au drame qui se joue en Syrie, c’est toujours la même guigne : mes opérations de Flottilles Humanitaires jouent de malchance, aucune n’ont réussi à lever l’ancre ou à être financées. »

Les raisons, d’après ce vieux militant, elles sont claires comme de l’eau de roche-posay :

«  Après mes multiples opérations contre l’occupant sioniste, j’ai dû certainement devenir leur bête noire. Mossad, CIA ou je ne sais quelle autre officine crypto-financière, elle se sont acharnées à torpiller toutes mes autres opérations. Regardez, c’est criant :

–          Guerre civile en Algérie : Les bateaux restent à quais faute de financement : mes amis barbus me disent avoir attrapé subitement une sérieuse infection intestinale, et devaient consacrer alors leurs maigres économies a des traitements couteux en Bosnie ou en Afghanistan. Injoignables pendant plus de 2 ans. Résultat ; cale sèche

–          Annexion du Liban : là ce sont les autorisations pour passer sur les eaux territoriales du Maghreb et de la Turquie qui n’ont pas été tamponnées à temps. Et comme par hasard, au final, les dossiers se seraient égarées dans les administrations…cale sèche encore !

–          Darfour : le pompon, l’Algérie et les pays africains de l’Organisation Islamiste Internationale ont été victimes d’un piratage informatique et par mesure de sécurité ont dû fermer leurs frontières maritimes. Mon ami de l’ambassade du Yémen me l’a confié discrètement…je vous le donne en mil, cale sèche évidemment

–          Egypte et Syrie : aujourd’hui c’est pareil. Mes amis, mes frères avec qui nous avions menés tant de combat contre Israël jouent tous de malchance, qui est injustement incarcéré à Guantanamo ou dans les geôles européennes, qui est disparu au Tadjikistan, qui a perdu son portable… Le compte PayPal a été confisqué par la Justice, impossible de lever des fonds parce que c’est la Crise pour tout le monde me répète sans cesse Ibrahim, l’imam wahhabite avec qui j’ai réalisé tant d’opérations. Cale sèche toujours…

Vous voyez bien la main griffue du Mossad : empoisonnement, hacking, noyautage de gouvernements, vol de portable. C’est la marque des capitalistes bourgeois mondialistes !

Et maintenant…

« J’enrage que toutes ces manifestations sanglantes Place Tharir et à Damas se passent dans l’indifférence totale. Moi qui ai mené plus de 17 opérations aux retombées médiatiques incroyables, avec des gens formidables, je me retrouve seul. Mes amis, mes frères ont été réduit au silence et pour tout vous dire, je crains pour ma sécurité. Comme la sénatrice Goy-Chavent, je crois que le Mossad veut nous éliminer pour nous empêcher d’aider les pauvres enfants égyptiens ou syriens.
Au moins aurais-je eu la satisfaction d’aider des gens incroyablement sensibles au drame humain. Et comme il n’y a pas de hasard, j’aurai investi toute mon énergie de fonctionnaire pour les enfants en Palestine, terre de Paix et d’Humanité… »

 

Auteur: Mise En Trentaine

Publicités

Une réflexion sur “La Flotille humanitaire toujours en cale sèche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s