Yasser Arafat était Cohen !

Et si Yasser Arafat n’était pas la personne qu’il prétendait être ?

image

En novembre 2012, suite à une information judiciaire du parquet de Nanterre, la dépouille de Yasser Arafat (1929 – 2004) a été exhumée pour déterminer les causes de sa mort après que du Polonium 210 a été retrouvé sur ses effets personnels, relançant la thèse de l’empoisonnement.

Si les analyses biochimiques, bactériologiques et bio-nucléaires sont toujours en cours, les résultats génétiques, déjà disponibles, sont surprenants et modifient complètement l’image que nous pouvions avoir du leader palestinien.

Le Professeur Paul Hochon, de la Faculté de Médecine Paris XIV est sous le choc devant l’importance de la découverte :
« Lorsque nous avons réalisé l’autopsie sur sa dépouille, nous avions prélevé du matériel génétique pour nous livrer à des analyses de routine et essayer de trouver des facteurs génétiques prédisposant à certains cancers comme la mutation du gène Apc pour le cancer du côlon, sachant qu’il a combattu toute sa vie la colonisation. A la réception des résultats, nous n’avons pu y croire : Yasser Arafat était porteur d’un gène très particulier, le « Y-Aaron Gene ».
Ce gène se situe sur le chromosome Y (NDLR : chromosome exclusivement transmis par le père) et se retrouve uniquement… chez les Cohanim !
En d’autre terme, Yasser Arafat serait un descendant direct d’Aaron HaCohen, le Grand Prêtre, le frère aîné du Moïse de la Bible. »

Cette information est confirmée par Michel Dumond, porte parole du Quai d’Orsay :
« nous supposons que le Mossad possédait cette donnée depuis 1992 et qu’elle a été annoncée à Arafat avant la signature des accords d’Oslo. Cela pourrait expliquer le retournement de situation de septembre 1993 où l’OLP annonçait la fin du terrorisme et de la violence envers Israël».

image

« Nous pensons également que le Hamas a eu vent de cette information un peu plus tard, expliquant la mise à l’écart d’Arafat, puis l’échec des négociations de Camp David II en 2000, ainsi que son isolement politique progressif. Malgré sa forte popularité au sein des palestiniens, Arafat était devenu un potentiel traître. La question se pose maintenant de savoir qui a bénéficié de son isolement à la Mouqata’a dans les dernières années de sa vie. Abbas ?».

Ces informations sont du pain bénit pour les amateurs de complots qui peuvent désormais inventer de nouvelles interactions et de nouveaux protagonistes ayant pu participer de près ou de loin à la mort de Yasser Arafat Cohen : le Hamas, Abbas, le Mossad, les USA, Kadhafi…*

Le Professeur Hochon conclue : « vous savez, l’expérience nous montre qu’il ne faut pas trop se fier à la génétique pour comprendre la géopolitique. Parfois, les combats sont sincères mais le père n’est pas le bon ! ». Mais ça, seule la mère de Yasser Arafat le sait !

Oyshkenaze

* La rédaction attend avec impatience vos meilleures analyses géopolitiques dans les commentaires !

Publicités

Une réflexion sur “Yasser Arafat était Cohen !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s